L’austérité et l'autoritarisme mènent l’Europe dans l’impasse

Le sommet européen vient de confirmer une nouvelle fois la fidélité de l’UE aux intérêts des marchés et sa volonté de faire payer la crise du système bancaire et financier aux peuples européens.

Au lieu de préconiser l’investissement dans le développement social et économique pour réduire les déficits, comme conseillé par la CES, entre autres, les chefs d’Etat et de gouvernements européens se sont accordés sur la «discipline budgétaire» via la «règle d’or», les sanctions automatiques et un «droit d’intrusion» de l’UE dans les budgets nationaux. Non seulement aucune consultation des peuples n’est envisagée, mais en plus, ils veulent brider les souverainetés nationales pour imposer l’austérité.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Le Parti de la gauche européenne soutient pleinement la grève générale en Belgique

Sans dialogue avec les syndicats et par un passage en force au parlement belge, le gouvernement Di Rupo impose une réforme du système de pensions et de l'assurance chômage à l'opposé du modèle social belge. C'est une véritable honte, particulièrement après 541 jours d'incertitude, qu'un gouvernement ayant à peine deux semaines d'existence, comme premier acte politique, plante un couteau dans le dos de son peuple.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Moins de “Merkozy”, plus d'Europe sociale et démocratique!

Résolution du Conseil des présidents du Parti de la Gauche Européenne pour affronter la crise économique et financière européenne

 

Le sommet européen des 8 et 9 décembre 2011 marque un tournant gravissime pour l'avenir de l'Europe. En s'accordant sur la sanctuarisation de l'indépendance de la Banque centrale européenne et du pacte de stabilité, en imposant une discipline budgétaire aux pays européens par des sanctions automatiques, l'inscription dans les lois fondamentales de la “règle d'or” et en créant un droit d'intrusion dans les budgets nationaux pour les institutions européennes, les chefs d'Etats et dirigeants européens font basculer les peuples dans l'Europe du chaos.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Les fascistes paradent sans complexe en Estonie.

Chers Camarades,

 
Le 3 août,  j’ai pris part, au nom de la GUE à un piquet antifasciste à Sinimae, en Estonie, organisé par l’organisation internationale «Un monde sans nazisme» ainsi que d’autres mouvements antifascistes et activistes d’Estonie.

 

La protestation était organisée contre le rassemblement annuel des vétérans des «Waffen SS» d’Estonie et d’autres pays européens avec des activistes néo-nazis de toute l’Europe. L’emplacement d’un tel rassemblement n’a pas été choisi arbitrairement, il y a 67 ans, en 1944, Sinimae a été le champ de bataille du combat entre les forces alliées à Hitler et l’armée soviétique, plus de 100.000 personnes moururent de part et d’autre.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Solidarité avec les sidérurgistes en lutte!

Le mercredi 7 décembre, les sidérurgistes d’ArcelorMittal  étaient en grève un peu partout en Europe. Cette action solidaire européenne est exemplaire pour deux raisons.

Premièrement elle est le seul moyen de faire réellement pression sur les patrons du plus grand combinat sidérurgique du monde.

Deuxièmement elle montre le bon chemin pour reconstruire l’Europe unie. Cette Europe est au bord de l’écroulement parce qu’elle est dominée par des financiers irresponsables et des politiciens néolibéraux pour qui l’emploi, le niveau de vie et la sécurité sociale ne comptent pas.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail