Condamnation du bombardement de la Syrie par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France

Les Partis signataires:

 

 

- condamnent fermement l’agression militaire impérialiste contre la République Arabe Syrienne menée par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France;

 

- considèrent que cet acte d’agression inacceptable, portant atteinte de façon flagrante à la Charte des Nations-Unies et au droit international, s’inscrit dans l’escalade de confrontation et de guerre d’agression de l’impérialisme, ayant des conséquences imprévisibles et dangereuses pour la Syrie, le Moyen-Orient et le monde;

 

- lancent un appel à la solidarité avec le peuple syrien, qui, faisant face depuis sept ans à l’agression de l’impérialisme US et de ses alliés – soit directement, soit par l’intermédiaire de l’action de groupes terroristes –, résiste et lutte pour défendre sa souveraineté, son indépendance et l'intégrité territoriale de son pays, pour le droit à décider de sa destinée, libre de toute ingérence.

 

Partis signataires (la position commune reste ouverte à d'autres souscriptions):

 


Communist Party of Argentina

Democratic Progressive Tribune (Bahrain)

Communist Party of Bangladesh

Workers’ Party of Belgium

Communist Party Wallonia-Brussels (Belgium)

Communist Party of Brazil

Communist Party of Britain

Communist Party of Bohemia and Moravia

Communist Party of Chile

Colombian Communist Party

Socialist Workers Party of Croatia

AKEL (Cyprus)

Communist Party in Denmark

Communist Party of Finland

Pole of Communist Revival in France

German Communist Party

Communist Party of India (Marxist)

Communist Party of India

Tudeh Party of Iran

Communist Party of Ireland

Communist Party of Israel

Communist Refoundation Party (Italy)

Italian Communist Party

Jordanian Communist Party

Communist Party of Luxembourg

Communist Party of Malta

New Communist Party of the Netherlands

Communist Party of Norway

Palestinian People's Party

Popular Front for the Liberation of Palestine

Philippines Communist Party (PKP - 1930)

Portuguese Communist Party

Communist Party of Russian Federation

South African Communist Party

Communist Party of Spain

Communist Party of the Peoples of Spain

Communists of Catalonia

Sudanese Communist Party

Communist Party (Switzerland)

Syrian Communist Party

Communist Party of Ukraine

Communist Party of Uruguay

Communist Party USA

Communist Party of Venezuela

New Communist Party of Yugoslavia

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Déclaration commune : Les partis communistes et ouvriers d'Europe condamnent l'escalade de l'agressivité impérialiste et le durcissement de la situation en Syrie

 Déclaration commune 

Les partis communistes et ouvriers d'Europe condamnent l'escalade de l'agressivité impérialiste et le durcissement de la situation en Syrie suite à la déclaration du président américain Donald Trump, le 11 avril, où il propose de bombarder la Syrie sous prétexte de l'utilisation d'armes chimiques, alors que les Etats-Unis y ont maintes fois eu recours dans le passé. Le danger d'une guerre généralisée s'accroît.

Les partis communistes et ouvriers expriment leur solidarité internationale avec le peuple de la Syrie et les autres peuples de la région, ils invitent instamment la classe ouvrière et les forces populaires à renforcer la lutte contre les interventions et guerres impérialistes de l'Otan, des Etats-Unis et de l'Union européenne. 

Les peuples ne doivent pas verser leur sang pour défendre les intérêts des groupes monopolistes, la compétition pour le contrôle des ressources énergétiques, le contrôle des marchés et la répartition des sphères d'influence.

Les peuples ont le droit de vivre dans la paix et ils ont le pouvoir de réclamer une société sans guerre, sans pauvreté, sans exploitation de l'homme par l'homme.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Condamner l'État d'Israël et reconnaître la Palestine

 

Le parti communiste constate qu’Israël s’est à nouveau rendu coupable de crimes ces derniers jours à la frontière avec Gaza. La marche du retour, organisée par les palestiniens, a été réprimée violemment par l’armée sioniste qui a tiré sans sommations sur des civils désarmés ! Les Gazaouis manifestaient pacifiquement  lors de cette journée de la terre en prélude au souvenir de la perte de leur pays il y a 70 ans, lorsque 750.000 palestiniens furent chassés de leur terre et condamnés à l’exil (lors de la Nakba – la catastrophe en arabe). La demande d’une enquête formulée par l’Union européenne par le biais de la cheffe de sa diplomatie est hypocrite et insuffisante face à la vérité des crimes et les centaines de blessés palestiniens. L’État terroriste d’Israël doit être condamné, les relations diplomatiques interrompues, l’ONU doit envoyer ses casques bleus pour protéger les Palestiniens, le blocus de Gaza doit être levé et l’État palestinien doit être reconnu immédiatement !

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Solidarité avec les mouvements populaires brésiliens contre la condamnation de Lula