Dix questions à Mario Monti

1- Sénateur Monti, le 2 janvier de cette année dans un éditorial du Corriere della Sera, vous avez parlé de “l’illusionnisme marxiste” critiquant “la priorité donnée aux revendications idéales, sur des bases éthiques, plutôt que des revendications pragmatiques”, applaudissant les “deux importantes réformes dues à Maria Stella Gelmini (ex ministre de l'Instruction) et a Sergio Marchionne (patron de la Fiat) et affirmant que “grâce à leur détermination, le handicap italien en ce qui concerne la formation des étudiants et la construction d'automobiles sera réduit”. Pragmatiquement parlant, pensez vous que l'abandon du maximalisme idéologique au profit d'un saint réalisme doive s'appliquer aussi à qui théorise l'autorégulation du marché, l'absence de règles et de l’État comme moteur du développement, les aides d'état aux banques comme soutiens à l'économie et aux autres théories néoliberales qui jusqu'ici n'ont trouvé aucune confirmation dans la réalité ?

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Les autorités de Turquie cherchent-t-elles une guerre civile avec les kurdes?

 Le Premier ministre turc, M. Erdogan, vient d'engager une opération d'arrestation et de répression de grande ampleur et systématique contre les kurdes, dans 17 villes dont Istanbul, Diyarbakir et même la ville de Van qui est encore sous le choc d'un puissant séisme. Cette opération a visé en particulier toutes celles et ceux qui refusent l'affrontement militaire et appelle à une solution pacifique. Comment le chef du gouvernement de Turquie peut-il prétendre qu'il lutterait ainsi contre le terrorisme alors qu'il attise lui-même les tensions et la violence dans son propre pays?

Lire la suite

ImprimerE-mail

Espagne. Le déficit public s'inscrit dans la Constitution

Les derniers jours d'août, le Premier ministre espagnol Monsieur Zapatero a annoncé la proposition de modifier la Constitution de façon à introduire une limite obligatoire au déficit public. Elle a été approuvée, dans l'urgence et sans débat public, le 3 septembre au Congrès et le 7 septembre au Sénat, avec les votes des deux principaux partis politiques, socialiste (PSOE) et conservateur (PP). Cette réforme constitutionnelle a été dénoncée par les syndicats, par le Mouvement de 15 Mai et par la Gauche Unie, entre autres, comme un réel coup d'état antidémocratique apte à détruire l'Etat providence.

Lire la suite

ImprimerE-mail

“Memorandum 2” pour la Grèce: Un accord de destruction scandaleuse et sociale

Le nouvel accord de prêt entre la troïka (UE-BCE-FMI) et le gouvernement grec de coalition (constitué du Parti socialiste, l'aile droite et l'aile d'extrême-droite) apporte des développements dramatiques pour le peuple grec, mais aussi pour l'Europe toute entière.

Ce nouvel accord autoritaire est illégitime, parce qu'il est négocié par un gouvernement qui n'a jamais été élu, mais qui a été désigné directement par la troïka et les forces du capital grec et international.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

50 auteurs de polar ont signé un appel à voter Mélenchon. En voici les raisons et les signataires.

Renvoyer l’actuel président de la République et la majorité qui le soutient à l’occasion des élections de 2012 est une urgence absolue.

Cependant, l’expérience vécue dans le passé dans notre propre pays et d’autres en cours dans divers pays européens, montrent qu’il ne suffit pas de chasser la droite du pouvoir pour que soit menée une politique réellement alternative, visant à une transformation sociale profonde pour davantage d’égalité, de justice et de liberté.

Lire la suite

ImprimerE-mail