Europe libérale versus démocratie

1. Dans une étude sur la zone euro, l’Organisation de coopération et de développement économiques estimait que la reprise sera « faible » et « lente » et que la réduction des déficits, (« priorité immédiate » qui appelle « une très grande rigueur, voire une baisse des salaires et des prix ») pourrait « freiner » la croissance. Remarquable mise en évidence des errements systémiques exacerbés par la crise actuelle du capitalisme. Ce qu’illustre cette autre perle de l’OCDE : « il est crucial que le système bancaire retrouve sa bonne santé pour soutenir la croissance ». Pour cela, « de nouvelles opérations de recapitalisation des banques pourraient être nécessaires », mais il faut, dès que possible, « mettre fin au soutien du système financier» (après avoir placé les pertes des banques dans les comptes publics).

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Peuples d'Europe, unissons-nous

Déclaration de la Présidence du PGE

Réunion extraordinaire du 22/11/2011

La zone euro et l'UE sont aujourd'hui confrontées à la situation la plus critique qu'elles aient connue depuis leur fondation. La zone euro est remise en cause, mais l'ensemble de la structure institutionnelle de l'UE aussi. Le processus d'unification européenne a été transformé en une arme idéologique et politique au service du capital, dans le conflit qui l'oppose aux travailleurs. Dans ces conditions, le “sauvetage” de l'euro se fait au détriment de la majorité des peuples en Europe.

 

 

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Mikis Theodorakis s’exprime sur la crise grecque

Dans les temps anciens, la remise de la dette, par Solon, des dettes qui forçaient les pauvres à être les esclaves des riches, réforme appelée de Seisachtheia, posait les fondements de l'apparition, dans la Grèce antique, des idées de démocratie, de citoyenneté, les politiques et l'Europe, les fondements de la culture européenne et mondiale.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail