Confinement, le gouvernement remet ça.

Le Bureau Politique (BP) du Parti Communiste de Belgique a pris acte des dernières mesures du gouvernement pour combattre la pandémie dont l’instauration d’un nouveau confinement associé à un couvre feu qui nous ramène aux heures les plus sombres de notre histoire. Le recours à des mesures administratives et répressives qui sont prises au nom de pouvoirs spéciaux ignorant le débat parlementaire, constitue un dangereux précédent pour la remise en cause des droits fondamentaux. Certaines, n'étant pas nécessairement utiles pour combattre la pandémie, attaquent des droits sociaux, dépassement du nombre d'heures supplémentaires, extension des CDD et du travail étudiant etc. Le BP du PCB se joint à tous ceux qui sont préoccupés par l’avenir de nos libertés. Une fois de plus la grande distribution comme Colruyt ou Amazon qui se sont enrichis pendant la crise continueront à ouvrir leurs rayons, même pour le non-essentiel, au détriment des petits commerces qui devront restés portes closes tout comme les artisans forains dont l’interdiction des activités privilégie les parcs d’attraction.

Lire la suite

ImprimerE-mail

EXIGEONS L'ASILE POLITIQUE EN BELGIQUE POUR JULIAN ASSANGE !

« Quand pour la première fois, dire la vérité sera devenu un crime, alors que les puissants jouissent de l’impunité, il sera ensuite trop tard pour corriger le tir. Notre voix aura capitulé face à la censure et notre destin face à la tyrannie sans limites »      Nils Melzer, Rapporteur Spécial de l’ONU sur la torture

Le 11 avril 2019, le journaliste Julian Assange a été arrêté par la police britannique à l'ambassade d'Equateur où il avait trouvé asile pendant 7 ans.

Depuis 10 ans, les Etats-Unis persécutent Julian Assange parce que, grâce à la plateforme WikiLeaks dont il est le fondateur, des documents prouvant qu'ils ont commis des crimes de guerre et des atteintes aux droits humains en Afghanistan et en Irak ont été diffusés. Alors que les responsables de ces crimes n'ont jamais été inquiétés, lui, Julian Assange est réclamé par les Etats-Unis qui ont émis contre lui des chefs d'inculpation dont certains liés à l'espionnage, des chefs d'inculpation assortis d'une peine de 175 ans de prison.

Julian Assange est innocent. A travers son travail de journaliste, avec courage, rigueur et ténacité, il a placé la vérité et l'information des populations avant les risques que cela pouvait lui faire courir. Aujourd'hui, il est emprisonné, dans de terribles conditions, dans une prison londonienne de haute sécurité, à Belmarsh, dans l'attente de la possible extradition réclamée par les USA.

Le résultat de la procédure qui vient de se dérouler à Londres sera connu le 4 janvier 2021.

Les conditions dans lesquelles les audiences se sont déroulées font craindre que l'issue en soit inéquitable, décidée d'avance entre les justices britannique et étasunienne.

Face à cette injustice, nous, citoyens et citoyennes qui voulons préserver notre droit à l'information. Agissons pour empêcher l'extradition de Julian Assange et réclamons sa libération immédiate.

Nous demandons que la Belgique prenne position et accorde une protection juridique à Julian Assange.

Par cette pétition, nous nous joignons aux partis et associations en Belgique qui se sont déjà prononcés pour réclamer que la Belgique accorde une telle protection à Julian Assange.

Auteur(s) : Comité Free.Assange.Belgium

Destinataire(s) : Parlement fédéral belge

Vers la pétition

 

ImprimerE-mail

Les défis du « monde post-COVID-19 »

 

Document politique du 37e congrès du PCB

(version définitive approuvée par le 37e congrès du PCB/CPB le 3 octobre 2020 à Bruxelles)

 

Remarque

Ce document entend fournir des clés de réflexion sur la crise mondiale provoquée par cette pandémie de COVID-19 et des recommandations aux communistes pour ne pas tomber dans les pièges tendus par les élites dirigeantes belges et occidentales. Il a donc pour ambition de synthétiser nos analyses et positions en Belgique et dans le monde de 2020 et d'imaginer des stratégies renouvelées en vue de faire progresser la lutte vers le socialisme.

Sommaire

·         Introduction 

·         La Belgique durement touchée 

·         La mutation des conditions de travail

·         La mondialisation en échec 

·         Le changement climatique et la planification écologique

·         Militarisme et impérialisme toujours à la manœuvre 

·         Les luttes à venir 

·         Colonisation et racisme, éviter les dérives

·         Résolutions  

Introduction

Un minuscule virus a mis à genoux les économies mondiales. La plupart des pays de la planète connaîtront en 2020 un recul inédit de leur PIB, en particulier les États occidentaux, dont ceux de la zone euro.

Si – actuellement – la pandémie semble plus ou moins sous contrôle en Europe occidentale, il n'en va pas de même dans de nombreux pays du monde (États-Unis, Amérique latine, Inde...) où le « pic » de contaminations et décès ne semble pas encore atteint, nul ne peut prédire l'évolution de la pandémie de COVID-19, mais il est clair que – en l'absence de vaccin – l’extrême contagiosité de la maladie rend vulnérables tous les pays tant que des foyers subsisteront ailleurs dans le monde.

Lire la suite

ImprimerE-mail

37e CONGRES - 3 octobre 2020 à Bruxelles

Le 37ème Congrès du Parti communiste de Belgique s’est tenu le 3 octobre 2020 au Centre Garcia Lorca à Bruxelles.

Outre l’adoption de deux documents politiques, consacrés à la crise interne du PCB et à la crise mondiale aggravée par la pandémie de Covid-19 (publiés ci-dessous), le Congrès a élu une nouvelle direction. Le nouveau Comité central est composé de 8 membres, pour moitié des membres démissionnaires du Comité central précédent et pour moitié de nouveaux membres.

 

ImprimerE-mail

Les tenants et aboutissants de la crise actuelle du PCB

  

Document politique du 37e congrès du PCB

(version définitive approuvée par le 37e congrès du PCB/CPB le 3 octobre 2020 à Bruxelles)

 

Sommaire 

Introduction 1

I. Les questions du gauchisme au PCB

I.1 Dictature du prolétariat ou pouvoir des travailleurs

I.2 Mention ou décision

I.3 Classe contre classe ou lutte de classes

I.4 Appréciation ou louange à la Corée du Nord

I.5 Centralisme démocratique ou autocratisme centralisé

I.6 Langage du 21e siècle ou langue de bois

II. La responsabilité du gauchisme dans la crise du PCB

Résolutions finales

Introduction

Par souci d’expliquer la crise que connaît notre Parti, il nous parait important de revenir sur la tenue de son dernier et 36e Congrès, dont l’interprétation des actes par une minorité de « gauchistes » a suscité des interrogations et des divergences essentiellement idéologiques, ainsi que de nombreux malaises et divisions parmi les membres. Si le 36e congrès nous a permis de mettre un terme à une évolution réformiste, les déclarations triomphalistes de la minorité sur le « retour à nos fondamentaux » ne signifie nullement notre adhésion à un gauchisme infantilisant et le recours à  un langage fossilisé.

C’est dans ce sens que ce 37e congrès doit répondre aux questions suivantes:

Lire la suite

ImprimerE-mail