Deux Belges continuent à jouir de l'impunité

Les assassins de Lumumba rôdent parmi nous !

Les restes supposés du héros national congolais et panafricain Patrice Emery Lumumba ne seront donc pas restitués à sa patrie ce mois-ci, officiellement en raison d'une recrudescence de l'épidémie de COVID-19 à Kinshasa.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Lumumba assassiné une deuxième fois ?

Le Parti communiste de Belgique (PCB) a appris avec indignation que les autorités belges s’apprêtent à transférer en catimini les restes funéraires de Patrice Emery Lumumba, premier chef de gouvernement du Congo indépendant et personnage emblématique de la lutte pour la décolonisation.

Selon les informations disponibles, ces restes – en l’occurrence une dent dont rien ne garantit qu’elle provienne bien de Lumumba puisqu’aucune analyse ADN n’a été réalisée – devraient être restitués par un fonctionnaire du ministère de la Justice à un « cercle restreint » le 20 juin et rapatriés au Congo deux jours plus tard. Aucune cérémonie officielle n’est prévue, du moins en Belgique, tandis que de sérieux doutes circulent sur les réelles intentions du pouvoir de Kinshasa d’assurer au héros et martyr de l’indépendance et du panafricanisme l’inhumation solennelle qui lui revient.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Solidarité avec les travailleurs de FEDEX

Le Bureau Politique du Parti Communiste de Belgique exprime son soutien aux travailleurs de l’aéroport de Bierset dont 671 sont licenciés par la multinationale américaine FEDEX malgré une année 2020 record dans le secteur de la logistique. Cette décision menace également l’avenir des 861 agents restants et des travailleurs des sous-traitants de FEDEX.

Lire la suite

ImprimerE-mail

La santé en lutte

Le PARTI COMMUNISTE DE BELGIQUE a apporté son soutien à l'Appel à la mobilisation internationale de la santé et à la manifestation du collectif "La santé en lutte" qui a eu lieu le samedi 29 mai à la gare Centrale de Bruxelles. 

La pandémie de COVID-19 a montré que l'austérité imposée par l'Union européenne a abouti à un tragique sous-financement des soins de santé par l'État belge. Avec "La santé en lutte", le PCB exige une augmentation des effectifs du personnel médical, en particulier dans les hôpitaux, et une revalorisation de leurs salaires. Plutôt que de consacrer des milliards à des dépenses nuisibles à la paix mondiale, comme l'achat programmé d'avions de combat F-35, le refinancement du secteur de la santé devrait être une des priorités du gouvernement fédéral et des entités fédérées. 

ImprimerE-mail

Ce vendredi soutenons la journée d’action du front commun syndical.

Le Bureau Politique  du Parti Communiste de Belgique soutient les revendications du front commun syndical de porter le salaire minimum à 14 euros de l'heure ou 2.300 euros par mois, et d’améliorer les régimes de fin de carrière.

Il considère que la proposition patronale d’augmenter les salaires de 0,04% est parfaitement ridicule face à la hausse du coût de la vie aggravée par la crise sanitaire et la faible incidence de l’index sur les bas revenus.

Le BP lance un vibrant appel à tous les travailleurs pour participer massivement à la journée d’action syndicale organisée ce vendredi 12 février dans les entreprises.

Jeudi 11 février 2021

Le BP du PCB

ImprimerE-mail