Grève du 30 janvier : mobilisation générale ! Et ce n’est qu’un début…

Communiqué des Métallos Wallonie-Bruxelles de la FGTB

 

Réuni ce 13 janvier 2012, le Secrétariat de la MWB-FGTB, mandaté par l’ensemble de ses fédérations, confirme sa détermination à s’opposer à l’accord de gouvernement fédéral passé en force au détriment de l’ensemble des travailleurs du pays. Ainsi, la MWB-FGTB, qui s’était prononcée dès juillet 2011 sur la nécessité d’une mobilisation forte contre le projet antisocial défendu par l’actuel Premier Ministre, réaffirme ses positions et renforce son appel à une large mobilisation pour la grève du 30 janvier 2011.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Un budget préélectoral.

Le 21 décembre dernier, le conseil communal de Courcelles devait se prononcer sur la présentation par la majorité des propositions budgétaires 2012. Nous reproduisons ci-dessous l’intervention intégrale de notre conseiller FdG-C, Robert Tangre

 

Surprise. Un budget voté en décembre pour l’année suivante, de mémoire d’ancien conseiller, je ne me souviens plus du temps où cela est arrivé, a pu arriver depuis mon entrée au sein de cette assemblée.

 

Il faut se dire que 2012 ne sera pas une année ordinaire. Ce budget inaugure-t-il la campagne électorale de la majorité ou du parti majoritaire au sein de celle-ci. Cela y ressemble? Vu la confection de ce budget qui n’innove pas, il me semble qu’il en est ainsi.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Grève générale pour le 30 janvier

Le Front commun syndical maintient son mot d’ordre de grève générale pour 30 janvier prochain pour protester contre le plan d’austérité du gouvernement Di Rupo. Les syndicats ont entièrement raison !

Le gouvernement qui a pris rapidement des décisions sans concertation laisse entendre qu’il existe « des marges » pour négocier les arrêtés d’application des mesures décidées. Cela signifie que les éventuels aménagements seront… marginaux.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Face aux marchés financiers et pour sortir de la crise en Europe, unir la gauche, renforcer les luttes, reconquérir le pouvoir des peuples

Avec les décisions du sommet européen du 9 décembre 2011, avec l'austérité généralisée et la mise sous tutelle des pays membres, l'UE entre dans une nouvelle phase de crise. Les Européens ont déjà trop souffert de la crise du capitalisme financiarisé et des impasses de la construction ultralibérale dans lesquelles les traités enferment l'UE. Au service des marchés et sur la base du consensus néolibéral, les dirigeants de l'UE et des gouvernements nationaux continuent à imposer l'austérité pour faire payer aux peuples la crise du système bancaire et financier.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Le PGE soutient les forces démocratiques de Hongrie

Depuis le 2 janvier, des dizaines de milliers de Hongrois se sont mobilisés lors de plusieurs manifestations contre l'entrée en vigueur de la « Constitution Orban » et les luttes continuent à s'organiser contre ce texte antidémocratique et rétrograde.

 

La situation est en effet très inquiétante. Le gouvernement hongrois pousse sa dérive autoritaire jusqu'à enlever le mot « République » du nom officiel du pays. Les droits des travailleurs sont menacés, tout est fait pour empêcher les actions des syndicats et des organisations de gauche. La griffe du parti d'extrême droite « Jobbik » défigure la loi fondamentale de ce pays, revenant sur les droits des femmes à disposer de leur corps, discriminant toute forme de vie commune ne correspondant pas aux normes de la famille traditionnelle et ouvrant la porte à de nouvelles vagues de discriminations raciales.

Lire la suite

ImprimerE-mail