Les baisses d'impôts des compagnies : du vol institutionalisé ...

Le texte qui suit est adapté d'un communiqué émis par le Congrès du Travail du Canada (CTC), la principale centrale syndicale au Canada.

Les gouvernements fédéraux, qui se sont succédés au cours des dernières décennies, ont tous promis que les entreprises créeraient des emplois si l’impôt sur leurs revenus était abaissé et qu'en bout de compte tout cela serait à l'avantage de monsieur et madame tout le monde, mais c'est faux.

Entre 2000 et 2011, le taux d’imposition des sociétés (au niveau fédéral) est passé de 28 % à 16,5 %, et, depuis le 1er janvier 2012, il vient encore d'etre rabaissé d'un autre 1,5 % , gracieuseté du premier ministre Stepehn Harper, pour atteindre 15 %.

Lire la suite

ImprimerE-mail

ELUS POUR UNE AUTRE EUROPE

Réunis les 8 et 9 février 2012 à Bruxelles, au Parlement européen, élus locaux et parlementaires de 15 pays différents de l’Union européenne, de collectivités locales de toutes tailles, nous nous sommes retrouvés à l’invitation de la Gauche unitaire européenne et de REALPE (réseau d’élus et d’autorités locales progressistes) pour avancer ensemble vers des actions communes et amplifier la riposte des peuples au coup d’état des marchés financiers qui pressurent aujourd’hui toute la planète.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Un hôpital grec sous contrôle ouvrier

Les agents hospitaliers de Kilkis, en Grèce, ont occupé leur hôpital local et ont publié une déclaration disant qu'il était désormais entièrement sous contrôle ouvrier.


L'hôpital général de Kilkis en Grèce (Macédoine centrale) est maintenant sous contrôle ouvrier. Les travailleurs hospitaliers ont déclaré que les problèmes qui durent depuis longtemps du Système de santé national (l'ESY) ne pouvaient être résolus.


Les travailleurs ont répondu à l'accélération du régime des mesures impopulaires d'austérité en occupant l'hôpital et l'ont déclaré sous contrôle direct et complet par les travailleurs. Toutes les décisions seront dorénavant prises par les « travailleurs de l'assemblée générale ».

Lire la suite

ImprimerE-mail

Sarkozy partisan de l’inhumain d’abord !

  Parmi les innombrables promesses indécentes de Nicolas Sarkozy,car relevant de politiques aux antipodes de ses choix stratégiques,certaines finissent de déconsidérer le personnage par leur seule évocation à l'heure du bilan.Il en va ainsi de son engagement, fin 2006, à faire en sorte, s'il était élu Président de la République, "que,d'ici deux ans,plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement,je vais vous le dire,c'est une obligation humaine."(Discours, entre autres, de Charleville-Mézières,18/12/2006).Le plus choquant dans l'affaire est que ce soit précisément une "obligation humaine" élémentaire qu'un politicien sans scrupule ait ainsi choisi d'instrumentaliser pour parvenir à ses fins.

Lire la suite

ImprimerE-mail

A bas les licenciements, Nokia trop c'est trop!

Le licenciement de milliers de travailleurs du site Salo de Nokia est encore un autre exemple de la façon dont le management d'une grosse entreprise présente à ses employés et à ses ouvriers les erreurs qu'il a à commises. Les travailleurs – qui pendant des années ont produit de gros profits et des stock-options aux propriétaires de Nokia et les manageurs – ont été rudement sacrifiés à cause du désir de Microsoft et de ses principaux investisseurs internationaux d'engranger de plus grands profits.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Agenda