Retrouvez le drapeau rouge, journal du PC, à Manifiesta

Après la belle fête de l'humanité avec le PCF du 9 au 11 septembre, le Parti communiste et son journal le Drapeau rouge poursuivront ce mois de festivals de gauche le weekend prochain à Bredene-sur-mer, à la fête annuelle du PTB. Nous serons présents comme chaque année avec notre stand du Drapeau Rouge. Dans le dernier numéro (septembre-octobre 2016 n°58), il y a les articles suivants à découvrir :

Samir Amin, invité du DR : "Hillary Clinton est un danger pour la paix"

Martin Willems : "la loi Peeters et le détricotage social en Belgique"

Cyrille Sironval : "Voyage en eau trouble"

Bahar Kimyongur : "Erdogan : une dictature sans partage"

Grégory d'Hallewin : "Congo : les jeux de l'Occident"

Roland Marounek : "la marche somnambule vers la guerre"

Guy Stroobants : "Only in Belgium"

Découvrez ici le reste du programme et toutes les informations sur Manifiesta sur le site http://manifiesta.be/fr 

 

 

 Imprimer  E-mail

Soutien aux travailleurs de Caterpillar Gosselies

Communiqué du Comité Central du Parti Communiste 02-09-2016 mise à jour                                                                                                                                                                             

Le Parti Communiste exprime tout son soutien aux travailleurs de Caterpillar et à ceux de la sous-traitance de cette transnationale qui, tout en engrangeant des milliards de bénéfices, jette sur le pavé des milliers de travailleurs dans le seul but de gagner toujours plus.

Le PC partage l'angoisse, la tristesse et la révolte de ces travailleurs et de leurs familles.

Le PC invite les travailleurs à ne pas se laisser duper par les manoeuvres du patronat et du Gouvernement à son service qui feront tout pour les démobiliser et les tromper.

Dans cette optique le PC considère que le recours à la loi Renault n'est qu'un subterfuge dont le but est de faire accepter aux travailleurs des conditions indignes de licenciement en échange dune paix sociale qui signifie l'abandon de leurs luttes légitimes.

Le PC s'indigne des déclarations larmoyantes d'une classe politique qui depuis plus de trente ans n'a eu de cesse de nous soumettre aux dogmes du marché lesquels dilapident notre patrimoine industriel.

Les travailleurs de Gosselies doivent appeler les autres sites de Caterpillar ainsi que les entreprises de la région de Charleroi et de tout le pays à la solidarité pour exiger du gouvernement la mise sous séquestre de tous les avoirs et outils de Caterpillar. Le départ de la multinationale Caterpillar doit être conditionné à la restitution préalable de tous les cadeaux fiscaux et financiers indispensable à la juste indemnisation des travailleurs victimes de son insatiable esprit de lucre.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Non à la répression d'Erdogan, soutien aux démocrates turcs!

Suite à la tentative de coup d’état militaire avortée en Turquie, le régime du  président Erdogan sort renforcé. Celui-ci profite de la situation et a les mains libres pour justifier la plus violente répression que la société civile de ce pays ait connu dans ces  derniers temps pourtant déjà assez peu démocratiques.  Les détentions arbitraires se comptent par dizaines de milliers, les lynchages des opposants encouragés par le parti du régime font leur apparition.  Le PCWB s’inquiète aussi de la proposition rétrograde de rétablir la peine de mort, qui servira d’instrument de justice politique et de classe.

Le Parti communiste tient ainsi à exprimer sa solidarité envers les travailleurs, les démocrates, les mouvements progressistes de ce pays et, bien entendu, envers nos camarades communistes, syndicalistes et progressistes  qui ont compris que la lutte pour une société plus juste ne viendra pas des coups d'état mais de la poursuite de leurs luttes. Raison de plus qui explique pourquoi ces mouvements seront une nouvelle fois victimes de la féroce répression d’Erdogan.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Nice : au-delà de la terreur et de la douleur, les responsabilités

 

La barbarie terroriste qui s'est encore exprimée à Nice mérite bien plus que des condoléances et nous exprimons notre évidente compassion et notre plus sincère solidarité pour tant de drames humains que cette barbarie provoque.  Elle exige aussi de préciser et de dénoncer les responsabilités. Après le Bataclan, après Zaventem et Maelbeek, Nice n'est que la dernière manifestation d'une série de crimes qui ne semble pas vouée à s'arrêter, bien au contraire. Ce crime a eu lieu, à la manière d'une sanglante réplique, le jour même où le Président français annonçait qu'il allait impliquer davantage son pays dans les guerres en Irak, en Syrie et ailleurs.

 

C'est justement dans la grave irresponsabilité des dirigeants occidentaux et la complicité de grands médias à leur botte que se trouve une large partie des causes des vagues de terreur que nous subissons. Sous prétexte de motivations humanitaires, qui cachent en réalité des ignobles appétits géopolitiques, Messieurs Bush, Blair et Barroso ont commencé par déstabiliser l'Irak et faire de ce pays une source permanente de vocations terroristes et de guerres religieuses. Non contents de cet "exploit", l'aventure guerrière a continué en Lybie avec Sarkozy, Obama et Cameron comme principaux protagonistes et maintenant elle persiste en Syrie avec François Hollande, Erdogan et leurs alliés du Golfe.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Non aux préparatifs de guerre!

 

Le gouvernement Michel poursuit ses démonstrations de ce qu'il appelle "notre loyauté vis-à-vis de l'OTAN". Il y a quelques jours, il a ordonné l'envoi des F-16 Belges en Syrie pour contribuer à la soi-disant "Coalition de lutte contre Daesh", sans attendre une discussion et encore moins un vote au parlement. Et voilà que nos ministres - Charles Michel, 1er ministre, Reynders, ministre des Affaires étrangères et Van de Put, ministre de la Défense - participent au Sommet de l'Otan à Varsovie et s'engagent à fournir 200 soldats de l'armée belge pour intégrer un des bataillons permanents que l'Otan a décidé d'installer dans les pays baltes et en Pologne. Ce n'est pas tout: nos ministres s’engagent à augmenter du simple au double le budget de la Défense et de consacrer une bonne partie de ce budget à l'achat des super bombardiers nucléaires (F-35 quasi sûrement). Une fois de plus sans aucun débat démocratique, même pas au Parlement sur ces questions fondamentales de guerre et de paix.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Marche pour l'emploi chez Magotteaux

Ce dimanche matin, une délégation de la Fédération liégeoise du Parti Communiste est venue apporter à Vaux-sous-Chèvremont son soutien aux travailleurs, ouvriers et employés de Magotteaux menacés de perte d’emploi alors que le groupe SK est bénéficiaire. C’est toute une région qui est menacée, avec les familles, dans une banlieue liégeoise déjà abandonnée. Pourtant nos dirigeants n’arrêtent pas de clamer partout « priorité à l’emploi » comme le faisait remarquer un des manifestants. L...a solidarité s’est organisée pour soutenir les travailleurs et les familles, avec notamment des délégations d’ouvriers de Prayon et Bam Galère. Nous étions près de 300 à manifester dans les rues de Vaux-sous-Chèvremont pour rappeler le parcours quotidien de plusieurs ouvriers de la maison à l’usine et de l’usine à la maison. Ce sont des vies entières qui seront balayées avec la mise sous cocon et la fermeture probable de l'usine. Un ancien de Magotteaux qui y a travaillé pendant 33 ans après avoir travaillé 2 ans dans les carrières de Sprimont me racontait que son fils, 26 ans, était un des derniers à avoir été engagé il y a deux ans. Que va-t-il faire ?

Pourtant, il y a 5 ans, lors du rachat de Magotteaux par Sigdo Koppers, la région wallonne nous a vendu les mêmes promesses qu’à Cockerill : maintien de l’emploi, sauvegarde de l’outil, etc.
Voilà ce que disait la SRIW (Société régionale d’investissement de Wallonie) dans la Libre Belgique du 24 août 2011 : « Même confiance du côté de la SRIW : "Le rachat de Magotteaux par Sigdo Koppers offre une excellente opportunité pour l’entreprise de continuer son développement avec succès, commente Olivier Vanderijst, président de la SRIW. Nous nous réjouissons que Sigdo Koppers ait l’intention de conserver le business model existant de Magotteaux, et que le siège central de Magotteaux ainsi que ses sites de R&D et de production existants restent en Wallonie." » (http://www.lalibre.be/…/magotteaux-cede-aux-chiliens-51b8d8…)

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Le parti communiste demande la suspension du prononcé pour Tanguy Fourez

 

Le Comité Central du Parti communiste soutient Tanguy Fourez qui est un syndicaliste FGTB connu et apprécié de ses collègues de travail. Il manifestait pacifiquement avec 80.000 autres personnes contre les mesures iniques de ce gouvernement ultra libéral.

 

A plusieurs reprises la police a usé de provocations lors de la manif (voir les vidéos sur Facebook). Les syndicalistes doivent se méfier de ces provocations qui sont utilisées via les médias pour attaquer le mouvement de résistance. Le Commissaire Vandersmissen tristement célèbre depuis des années pour sa gestion hard des manifestants pacifiques et très soft des fascistes en bande organisée, a joué son Zorro en fonçant tout seul gazer de ci, de là, des manifestants.

 

Tanguy excédé par le climat antisocial dans le pays, excédé par le comportement du Rambo de service, a donné un seul et unique coup de poing sur le Commissaire. Qui est mal tombé sur le sol (peut-être un manque de formation? ).

Lire la suite

 Imprimer  E-mail