A l'intention de la direction de Syriza

Chers camarades,

Le Parti Communiste Wallonie-Bruxelles vous exprime ainsi qu'à votre peuple sa totale solidarité en ces moments particulièrement difficiles. Nous sommes, comme vous, convaincus que la résistance que vous menez contre les diktats de la troïka ne concerne pas seulement la Grèce mais l'ensemble des pays européens, y compris le nôtre.

Récemment, l’OCDE considérait la Belgique comme l’un des pays européens les plus « performants en matière de bien-être ». Dans la foulée, elle conseillait à notre gouvernement de changer le système de l’indexation des salaires pour garantir la compétitivité des entreprises, qui est toujours l’une des meilleures d’Europe. Or, l’indexation est précisément l’un des garants les plus sûrs d’une bonne rémunération et donc du bien-être.

Récemment encore, Eurostat annonçait qu’un enfant belge sur cinq risquait de tomber dans la précarité, voire la pauvreté, dans les prochaines années. Il est démontré qu’une bonne rémunération des parents préserve les enfants de cette précarité. Or, le gouvernement Di Rupo, suivant docilement les injonctions de la Commission européenne, s’apprête à appliquer la dégressivité des allocations de chômage, ajoutées à cela des milliers d’exclusions pures et simples de l’allocation de chômage… cela va plonger des centaines de familles dans les difficultés matérielles inextricables.

Ces quelques exemples belges, qui sont encore des « demi-mesures » comparées à ce que votre peuple doit subir, démontrent toutefois qu’aucun peuple ne sera épargné face au rouleau compresseur ultralibéral.

Nous sommes également profondément choqués par le déni de démocratie que les Lagarde, Shaüble et autres Van Rompuy affichent sans vergogne. Comment Lagarde, présidente du FMI, ose-t-elle donner des leçons, elle qui fut ministre d’un gouvernement qui n’a pas cessé de faire des cadeaux aux riches et de prôner la défiscalisation pour les nantis ?  Les pressions et le chantage que ces personnages exercent sur votre peuple à la veille des législatives sont abjectes.

Votre combat est aussi un combat pour la démocratie !

Fraternellement
Pour le Parti Communiste Wallonie-Bruxelles,
Jean-Pierre Michiels
Porte-parole

 Imprimer  E-mail