Trump le fauteur de guerre soutient l’état sioniste d’Israël et tient ses promesses

 

Le Parti Communiste dénonce le coup de force du Président Trump qui, au mépris de toutes les règles internationales et au risque de déclencher une nouvelle guerre, offre à Israël la reconnaissance officielle de Jérusalem comme capitale de l’État sioniste d’Israël. Le PC considère cette décision comme un acte de provocation à l'égard des palestiniens et de toute la communauté musulmane qui ne manquera pas d'accentuer la déstabilisation du moyen orient et de donner des arguments aux partisans du terrorisme.

 

L’onde de choc internationale est immense. En effet, le plan de partage de l’ONU du 29 novembre 1947 prévoyait, outre la division de la Palestine – alors protectorat britannique – en deux États, l’un juif, l’autre arabe, l’internationalisation de Jérusalem et de sa région pour tenir compte de la dimension religieuse spécifique de la ville. La résolution de 1947 des Nations unies stipule explicitement que la ville de Jérusalem n'est ni arabe ni juive ni chrétienne, mais qu'elle appartient à tous les peuples et que par conséquent, elle doit être placée sous contrôle de l'Onu ou d'un comité conjoint. Ne respectant aucune résolution de l’ONU comme à leur triste habitude, les autorités israéliennes, ont colonisé la ville, y ont installé quasiment toutes les institutions publiques : la présidence, la Knesset, les ministères, le mémorial de Yad Vashem… (sauf celui de la défense, ainsi que toutes les ambassades toujours situées à Tel-Aviv) transformant de fait Jérusalem en leur capitale politique et administrative. Le pouvoir Israélien a même déclaré Jérusalem sa «capitale éternelle et indivisible». Jamais la communauté internationale n’a accepté ce contournement du plan de partage.

 

 

Par sa décision unilatérale de transférer l’ambassade des USA à Jérusalem, le Président américain Donald Trump manifeste son soutien infaillible à l'État sioniste et à son projet de colonisation totale de la Palestine. Trump exprime aussi son mépris flagrant pour la communauté internationale, ne respectant rien sauf son « buy America ». Le Parti Communiste dénonce les appréciations de la coalition des juifs républicains et du congrès juif mondial (The World Jewish Congress WJC) qui qualifie la décision de Trump de "pas courageux et décisif" en saluant celui qui « tient ses promesses ». Le Parti Communiste interprète ces appréciations comme la suite du large soutien financier du lobby sioniste à l'élection du président laquelle confirme sa collusion manifeste avec l'impérialisme qui fait petit à petit d'Israël le 51e État américain.

 

 

 

Le Parti Communiste constate que cette initiative américaine démontre clairement au monde entier qui est le destructeur de la paix et de la sécurité mondiale, « l’axe du mal » dans la communauté internationale. Le PC fait part de son ferme soutien et de sa solidarité avec les peuples palestinien et arabe dans leur combat d’un demi-siècle pour leurs droits légitimes, qui n’est pas un combat religieux mais entre occupants et occupés. Le PC soutient la lutte du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), comme il soutient les courageux opposants juifs progressistes au sein même de l’État d’Israël et de par le monde comme l’UPJB (Union des progressistes juifs de Belgique) en Belgique.

 

Le PC exige que le ministre des Affaires étrangères belge, Didier Reynders, ne rencontre pas le premier ministre Israélien lors du prochain sommet européen et exige le retrait de toutes les forces d’occupation des territoires palestiniens occupés. Le PC s'associe et soutient tous les participants à la manifestation de ce lundi contre le venue de premier ministre B. Netanyahu .

 

Palestine vivra !

 

Le Bureau Politique du PC

 

10-12-2017

 

 Imprimer  E-mail