Le PCB soutient les travailleurs APE

NE TOUCHEZ PAS AUX APE

Pour un service à la population

 

Nous sommes de nouveau dans la rue ce 20 septembre pour protester contre les projets du ministre libéral Jeholet. Ce dernier est venu avec des projets de liquidation (réforme) des Aides à la promotion de l’emploi (APE), qui contribuent, au travers d’un mécanisme de points, à plus de 60.000 emplois en Wallonie. Les premiers bénéficiaires de ce système sont les structures du non-marchand, les soins à la personne, les écoles, le secteur associatif et culturel au sens large… Le projet du très libéral Yves Jeholet est de supprimer les APE sous leur forme actuelle d’ici 2021. Les travailleurs et travailleuses tributaires des APE risquent gros dans cette affaire, et plusieurs milliers d’emplois et de structures sont mis en péril, sous couvert de <<bonne gestion>>… au détriment de la population ! 

 

Le Parti Communiste de Belgique s’oppose à ces projets funestes qui en plus de mettre en péril l’emploi de milliers de personnes frapperont durement des secteurs socialement utiles. 

 

Le mouvement social doit dénoncer le double discours du MR, qui prétend faire de la création d’emplois sa priorité, tout en mettant en péril ceux qui existent déjà ! La droite au pouvoir tant à la Région qu’au Fédéral mène une politique de destruction de nos conquêtes sociales et des institutions qui sont en dehors de la logique capitaliste, tout cela pour, à terme, faire du secteur non-marchand un terrain pour tirer de nouveaux profits.

Suite à la manifestation du 25 juin et à l’approche des élections, le gouvernement Wallon a pris PEUR ! Il a postposé ses mesures pour fin 2019. Ne nous laissons pas abuser, mettons la pression maximale maintenant !

Ensemble, nous pouvons mettre fin à cette politique de destruction sociale ! Nous pouvons chasser le MR du pouvoir via une Grève Générale encore cette année. 

 

Nous défendons un programme de revendications concrètes et nous nous battons pour la récupération de tout ce que les travailleurs ont perdu depuis au moins 45 ans et la conquête de nouveaux droits :

 

1) Le maintien et la revalorisation des APE, pour non seulement maintenir les emplois existants, mais également pour aider à la création de nouveaux emplois de qualité dans les secteurs indispensables à la collectivité.

2) Une politique fiscale qui va chercher l’argent là où il est, à savoir dans les caisses du patronat ! 

3) Au-delà des aides à l’emploi, les secteurs concernés méritent des investissements en termes d’infrastructures !

4) La nationalisation du secteur bancaire, afin de soutenir une politique économique et industrielle dans l’intérêt de la population et contribuer à des investissements dans des secteurs socialement utiles.

 

La politique de l’emploi en Wallonie mérite mieux que le tout au profit des libéraux ! Il est grand temps de lutter pour une alternative à ce gouvernement des patrons ! Nos revendications ne peuvent être atteintes qu’en renforçant la lutte sur le terrain, en élargissant le mouvement et unissant la plus grande masse des travailleurs, en luttant pour le socialisme et pour le socialisme. 

Tous ensembles, tous ensembles ! 

Ce n’est qu’un début continuons le combat !

 

Namur, septembre 2018

Le Bureau Politique du PCB

 

 

 Imprimer  E-mail