Eurogal et les lignes de galvanisation 4 et 5 : refuser les fermetures et lutter !

Si la fédération liégeoise du parti communiste est évidemment opposée à la constitution de monopoles capitalistiques comme ceux de Mittal, les communistes liégeois ne peuvent rester sans réaction face à l’annonce de la possibilité de la fermeture des lignes de galvanisation de Ramet et Flémalle.

La loi européenne anti-monopole a été invoquée pour justifier cette possibilité suite au rachat... par Arcelor d’Ilva dans la péninsule italienne. Cette loi a bon dos quand il s’agit de sacrifier des travailleurs. Nous constatons par ailleurs une nouvelle fois l’hypocrisie des dirigeants d’Eurogal qui fêtaient fièrement les 20 ans de l’entreprise en novembre 2017. 80 emplois sont en jeu à Eurogal. D'autres seront menacés!

La fédération de Liège du Parti communiste est solidaire des travailleurs et les appelle à se mobiliser, à se réapproprier leur usine en refusant l’éventualité de la fermeture, avec une nécessaire réaction de grande envergure des organisations syndicales !

La fédération de Liège du Parti communiste estime enfin que la question qui doit être posée est celle d’une industrie en Wallonie !

Stop au massacre social dans le bassin liégeois.

Liège, le 27 mars 2018

 

 Imprimer  E-mail