Parker Hannifin - il est urgent de s'opposer aux délocalisations

 

La fédération liégeoise du Parti communiste est solidaire avec les 44 travailleurs de Parker Hannifin (entreprise de production de filtres métalliques, notamment pour automobile) qui vont être licenciés par l’entreprise américaine qui venait de racheter l’entreprise Bekaert il y a quelques mois.

 

Le comité fédéral de la fédération constate une nouvelle fois les pratiques antisociales capitalistes de création de trusts qui, pour s’assurer un monopole, rachètent des usines ou des concurrents avant de les abandonner et de jeter les travailleurs. Il apparaît que la société américaine qui brasse 13 milliards de chiffre d’affaires a également sacrifié l’usine suisse de Carouge en mai dernier avec le licenciement de 44 travailleurs et déjà 80 travailleurs en 2014 sous le prétexte de recentrer ses activités à Gessate en Italie.

 

La fédération liégeoise du Parti Communiste estime qu’il est plus que temps de légiférer contre les délocalisations et exprime toute sa solidarité avec les travailleurs.

 

Sprimont, qui connait depuis plusieurs années une désindustrialisation et un chômage de 10,81%1, mérite mieux.

 

Liège, le 17 décembre 2017

La Fédération liégeoise du Parti Communiste

 

 1 chiffre de 2013

 

 

 

 

 

 

 Imprimer  E-mail