Pour un monopole public de la Poste

Depuis ce jeudi 7 novembre, les différents secteurs de Bpost ont entamé une grève tournante qui durera au moins jusqu'au 13 novembre. Le Parti Communiste de Belgique soutient la lutte des postiers qui sont méprisés par la direction de BPost alors que leurs conditions de travail se sont aggravées depuis l'instauration de Géoroute qui fait perdre des milliers d’emplois en aggravant les conditions de travail des postiers.

Le courrier est en chute libre c’est un fait. Mais les colis sont en augmentation de près de 200 %. Le personnel n'est plus capable de gérer, d'assurer toutes les tournées. Le recours de plus en plus fréquent à des intérimaires et le manque de personnel persistant met en état d’épuisement les postiers qui sont sous pression permanente de la direction.

La privatisation c’est la mort du service public. Depuis octobre 1992, la « Régie des Postes » est passée sous le statut d’Entreprise publique autonome sous le nom de « La Poste ». Le Parti Communiste de Belgique rappelle la lourde responsabilité du Parti Socialiste dans la privatisation de la poste par les plans « Team consult » et la prise d'intérêt de la multinationale GB Partner. Depuis lors c’est la descente aux enfers de la privatisation pour le personnel.  Lors des débats sur l’introduction de la directive « services » Drieu Godefridi (Institut Hayek), Maître à penser du Premier Ministre Charles Michel, écrivait : « les services représentent 70 % de l'économie européenne. En ne les libéralisant pas, l'UE reste en deçà de l'objectif des traités fondateurs de 1957. C’est donc bien la construction européenne qui veut transférer la richesse collective vers les entreprises privées. La libéralisation appliquée avec un grand zèle par les différents gouvernements en accord avec l'Union européenne a amené la concurrence, affaibli le secteur public, et divisé les travailleurs.

Si on veut sauver les services publics il faut unifier leurs luttes, s’opposer frontalement et globalement à la privatisation et il est nécessaire de rejeter l’Europe du capital.

Le Parti Communiste de Belgique défend le monopole public de la poste.

Pour la sortie de la Poste de la bourse et pour la fin de la bourse.

 

Le Bureau Politique du PCB

Le 9 novembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Imprimer  E-mail