Connaître la vérité

Julien LahautCe 9 mars 2012, c’est avec beaucoup d’intérêt que les communistes attendent le premier bilan des recherches réalisées par des historiens du CEGES pour connaître la vérité sur l’assassinat de Julien Lahaut, président du Parti Communiste de Belgique, commis en 1950. L’enquête judiciaire n’avait donné aucun résultat et l’affaire avait été classée sans suite en 1972. Avec d’autres démocrates, les communistes n’ont eu de cesse de réclamer la vérité sur ce crime politique.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Inadmissible!

A l’usine Meister de Sprimont, les travailleurs se battent pour le maintien de leur emploi. Devant la situation bloquée, ils occupent leur entreprise.

Dans la nuit de dimanche, une milice envoyée par la direction afin de récupérer du matériel et des pièces a fait irruption à l’usine. Les nervis, parés de gilets pare-balles et armés de bâtons et de battes de baseball, ont agressé violemment des travailleurs.

Expulsés dans un premier temps par cette milice, les travailleurs ont bloqué le commando jusqu'à l'arrivée de la police. Après une simple vérification des identités, le commando a pu repartir sous la protection… de la police.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

L'Union européenne et la démocratie !

Réuni à Bruxelles ce samedi 06 janvier 2012, le Comité Central du Parti Communiste Wallonie-Bruxelles a pris connaissance de la déclaration faite par 4 Ministres[1] de l'UE ce 22/12/2011 et de la loi signée par le Président Obama ce jeudi 04 janvier à propos de la Biélorussie.

 

Si le PCWB condamne sans équivoque la répression des dissidents par le régime biélorusse, il ne peut admettre l'ingérence des premiers dans les affaires intérieures de ce pays et condamne la pression qu'ils y exercent pour exiger la privatisation de l'économie biélorusse et le développement du secteur privé. L'expérience montre que la libéralisation économique n'est en rien synonyme de démocratie et certainement pas de bien-être pour les peuples. Ce n'est pas nous qui reprocherons à un Etat souverain de vouloir conserver un système de santé et d'enseignement à la portée de tous les citoyens et un taux de chômage bien inférieur à celui, écrasant, de nos pays capitalistes.

 

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

Solidarité avec le peuple grec !

L’acharnement aveugle du couple Merckel-Sarkozy contre le peuple grec n’a pas de limite. Ce sont, en effet, ces Bonnie and Clyde de l’Union européenne qui dictent, au nom de celle-ci, la feuille de route du gouvernement fantoche de Lucas Papademos, 1er ministre non élu et ancien vice-président de la Banque Centrale Européenne.


Le nouveau train de mesures (mémorandum 2) imposé pour dégager un nouveau prêt à la Grèce aggrave une situation déjà dramatique : nouvelles attaques contre les retraites, les salaires (moins 15 à moins 32 %), les allocations ; nouvelles destructions de l’emploi tant dans le secteur privé que dans les services publics (moins 150.000 postes d’ici 2015) qui sont systématiquement démantelés.

Lire la suite

 Imprimer  E-mail

2012. On fait le point ?

En Belgique, aux crises économique, bancaire, de la dette… s’est ajoutée une crise politique et institutionnelle profonde. 530 jours après les élections législatives de juin 2010 provoquées (pour faire bref) par les libéraux flamands, un gouvernement a été péniblement formé sous la direction du président du Parti Socialiste, Elio Di Rupo. Aucun Etat au monde n’aurait sans doute résisté à une crise aussi longue. La Belgique semble avoir été regardée avec étonnement, ironie, moquerie, perplexité… par les Européens. Pourtant, le pays a continué à fonctionner non seulement avec un gouvernement dit d’affaires courantes, mais aussi et surtout grâce aux entités fédérées qui disposent de pouvoirs économiques et sociaux importants et de compétences essentielles, comme par exemple l’enseignement, la santé, le contrôle et le financement des municipalités…

 

Lire la suite

 Imprimer  E-mail