21 IMCWP, MOTION CONTRE L'ANTICOMMUNISME EN EUROPE / MOTIE TEGEN ANTI-COMMUNISME IN EUROPA

[FR] Les partis communistes et ouvriers participant à la 21e Rencontre Internationale des Partis Communistes et Ouvriers, qui s'est tenu à Izmir, Turquie, compte tenu de l'approbation récente d'une motion anticommuniste au Parlement européen, expriment ce qui suit :
Cette résolution est inacceptable pour plusieurs raisons. Tout d'abord, à cause de son équation du communisme avec le fascisme sous le terme commun et faux de "totalitarisme".
Il n'est pas possible de mettre sur un pied d'égalité l'idéologie de la libération de la classe ouvrière et de l'humanité entière avec l'idéologie qui défend le plus clairement l'exploitation capitaliste.
Nous ne pouvons accepter une telle équation parce que ce sont les communistes qui ont été la force clé dans la défaite des forces fascistes nazies pendant la Seconde Guerre mondiale. Le communisme reste encore aujourd'hui la principale force qui s'oppose à la montée nazie-fasciste.
Cette motion est l'une des nombreuses tentatives de réécrire l'histoire et de calomnier le rôle des communistes et en particulier de l'Union soviétique, principalement dans le but d'influencer la conscience des jeunes.
Cette proposition est inacceptable parce qu'elle défend la répression des communistes dans les pays européens qui sont victimes de persécutions légales, d'une interdiction de leurs activités et d'une criminalisation.
Nous n'acceptons aucune interdiction ou persécution contre les partis communistes et ouvriers dans aucun pays.
Nous exprimons notre soutien total aux communistes dans les pays où leur activité est illégale ou menacée d'illégalisation, comme le Parti communiste de Pologne, qui est confronté depuis des années à une persécution légale inacceptable.
 

[NL]De Communistische en Arbeiderspartijen die deelnemen aan de 21e Internationale Bijeenkomst van Communistische en Arbeiderspartijen, gehouden in Izmir, Turkije, met het oog op de recente goedkeuring van een anti-communistische motie in het Europees Parlement, verklaren het volgende:

Deze resolutie is om verschillende redenen onaanvaardbaar. In de eerste plaats vanwege de vergelijking van communisme met fascisme onder de
"gemeenschappelijke" maar totaal foute term "totalitarisme".
Het is niet mogelijk om de ideologie van de bevrijding van de arbeidersklasse en van de hele mensheid op gelijke voet te stellen met de ideologie die duidelijk de kapitalistische uitbuiting verdedigt.
We kunnen zo'n vergelijking niet accepteren, omdat het de communisten waren die de BESLISSENDE factor waren in de nederlaag van fascistische nazi-strijdkrachten tijdens de Tweede Wereldoorlog. Communisme blijft vandaag de belangrijkste kracht die de nazi-fascistische opkomst bestrijdt.
Deze motie is een van de vele pogingen om de geschiedenis te herschrijven en de rol van communisten, vooral de Sovjetunie, te belasteren, vooral om het bewustzijn van jongeren te beïnvloeden.
Dit voorstel is onaanvaardbaar omdat het de onderdrukking van communisten verdedigt in Europese landen waar ze het slachtoffer zijn van juridische vervolging, van een verbod op hun activiteiten en van een criminalisering.
Wij aanvaarden geen enkel verbod op, of vervolging van communistische en arbeiderspartijen in geen enkel land.
Wij betuigen onze volledige steun aan communisten in landen waar hun activiteiten illegaal zijn of waar ze met illegaliteit worden bedreigd, zoals de Communistische Partij van Polen, die al jaren wordt geconfronteerd met onaanvaardbare juridische vervolging.

Signataires :
Parti algérien pour la démocratie et le socialisme
Parti communiste d'Australie
Tribune démocratique progressiste, Bahreïn
Parti communiste du Bangladesh
Parti communiste de Belgique
Parti communiste brésilien
Parti communiste de Grande-Bretagne
Parti communiste du Canada
Parti socialiste ouvrier de Croatie
Parti communiste de Cuba
AKEL, Chypre
Parti communiste de Bohême et de Moravie
Parti communiste au Danemark
Parti communiste du Danemark
Parti communiste du Salvador
Parti communiste de Finlande
Parti communiste français
Parti communiste unifié de Géorgie
Parti communiste allemand
Parti communiste de Grèce
Parti communiste de Finlande
Parti des travailleurs hongrois
Parti communiste de l'Inde
Parti Tudeh d'Iran
Parti communiste irakien
Parti communiste du Kurdistan-Iraq
Parti des travailleurs d'Irlande
Parti communiste d'Israël
Parti communiste italien
Parti communiste, Italie
Parti communiste libanais
Parti socialiste, Lituanie
Parti communiste luxembourgeois
Parti communiste du Mexique
Parti communiste népalais
Nouveau Parti communiste des Pays-Bas
Parti communiste de Macédoine, Macédoine du Nord
Parti communiste de Norvège
Parti communiste du Pakistan
Parti communiste palestinien
Parti du peuple palestinien
Parti communiste paraguayen
Parti communiste portugais
Parti communiste de la Fédération de Russie
Parti communiste de l'Union soviétique
Nouveau Parti communiste de Yougoslavie
Parti des communistes de Serbie
Parti communiste sud-africain
Parti communiste d'Espagne
Parti communiste des travailleurs d'Espagne
Parti communiste des peuples d'Espagne
Communistes de Catalogne
Parti communiste du Sri Lanka
Parti communiste d'Ukraine
Union des communistes d'Ukraine
Parti communiste de l'Uruguay
Parti communiste des États-Unis
Parti communiste du Venezuela

cf. http://solidnet.org/article/21-IMCWP-MOTION-AGAINST-ANTI-COMMUNISM-IN-EUROPE/

 

ImprimerE-mail