Accueil

Pas de conditions au traitement de la fibrose pulmonaire

 

Le bureau politique du Parti Communiste,

 

  • s'oppose à la proposition de l'INAMI de subordonner le remboursement du traitement des fumeurs atteints de fibrose pulmonaire à une abstinence préalable de 6 mois

  • rappelle que la mesure concernerait également  la consommation de substances nicotiniques comme les patchs ou les chewing-gums à la nicotine ; 

    rappelle que la fibrose pulmonaire est une maladie respiratoire invalidante qui en l'absence de traitement, entraîne une issue fatale dans un délai de 3 à 5 ans ;

     

  • considère que le non remboursement du traitement des fumeurs atteints de fibrose pulmonaire constitue un dangereux précédent prouvant la volonté de la droite de subordonner les soins de santé à des conditions qui ne sont que des préalables à une sécurité sociale au mérite ;

     

     

  • apporte son soutien à tous les patients et  associations qui s'opposent à cette mesure totalement inacceptable.

     

     

    Bruxelles, le 18 février 2016.

     


 

 

 

 

 

 

 Imprimer  E-mail