Le parti communiste demande la suspension du prononcé pour Tanguy Fourez

 

Le Comité Central du Parti communiste soutient Tanguy Fourez qui est un syndicaliste FGTB connu et apprécié de ses collègues de travail. Il manifestait pacifiquement avec 80.000 autres personnes contre les mesures iniques de ce gouvernement ultra libéral.

 

A plusieurs reprises la police a usé de provocations lors de la manif (voir les vidéos sur Facebook). Les syndicalistes doivent se méfier de ces provocations qui sont utilisées via les médias pour attaquer le mouvement de résistance. Le Commissaire Vandersmissen tristement célèbre depuis des années pour sa gestion hard des manifestants pacifiques et très soft des fascistes en bande organisée, a joué son Zorro en fonçant tout seul gazer de ci, de là, des manifestants.

 

Tanguy excédé par le climat antisocial dans le pays, excédé par le comportement du Rambo de service, a donné un seul et unique coup de poing sur le Commissaire. Qui est mal tombé sur le sol (peut-être un manque de formation? ).

 

 

Tanguy (qui s'est présenté de lui même aux forces de l'ordre) risque une lourde peine <<pour l'exemple>> car c’est le mouvement social qui est visé à travers lui. Condamner Tanguy Fourez, c’est condamner la résistance du monde du travail à la politique d’austérité. Alors que les nombreux méfaits ensanglantés commis sous les ordres du Commissaire restent totalement impunis. Le parti communiste demande la suspension du prononcé pour Tanguy et la mise à l'écart du trublion Vandersmissen.

Bruxelles,

26 juin 2016

 

 Imprimer  E-mail